Découvrez tous les mots associés au packaging pour vous aider dans le choix de vos emballages.

 

A

Afin d’optimiser la vente et le stockage en magasin, plusieurs types d’accroches et de suspensions sont proposés. Parmi eux, les trous pour tiges, le crochet figurent comme des options appropriées à la mise en rayon. Chaque système s’adresse à différents types de produits et offre un aménagement optimal du stockage de la marchandise.

B

En conciliant respect de l’environnement et économies, les produits biocompostables sont un véritable atout pour les fabricants. Dans un environnement industriel où la température oscille entre 70° et 80° et affiche 70 % d’humidité et 20 % d’oxygène, les produits biocompostables se décomposeront en quelques semaines seulement. Toutefois, il ne faut pas se méprendre : compostable n’est pas synonyme de recyclable.

Les produits biodégradables se décomposent de manière naturelle à condition que leur environnement y soit favorable. Autrement dit, si la température, l’humidité et la concentration d’oxygène le permettent, la décomposition d’un produit est possible. Ainsi, l’impact environnemental est réduit tout en maintenant une qualité d’emballage optimale.

E

Les entreprises qui fonctionnent via un système d’éco-conception cherchent à réduire les impacts environnementaux engendrés par la fabrication d’un produit. Ainsi, elles prennent en compte les différentes étapes du processus (conception ; production ; consommation ; fin de vie) et veillent à ce que chaque sachet ne représente plus un danger écologique.

F

Le film anti-UV permet d’éviter l’altération de l’état d’un produit. Son action efficace contre les UV garantie une barrière contre le vieillissement prématuré du produit, sa décoloration ou son oxydation. Toutefois, les films anti-UV peuvent fragiliser, jaunir ou opacifier le plastique d’emballage.

C’est en combinant plusieurs matières que la création de films complexes est rendue possible. Ce processus de complexage, aussi appelé contre-collage, permet d’élaborer un film présentant à la fois les spécificités du plastique et de l’aluminium, mais aussi du papier.

Afin d’optimiser la vente et le stockage en magasin, plusieurs types d’accroches et de suspensions sont proposés. Parmi eux, les trous pour tiges, le crochet figurent comme des options appropriées à la mise en rayon. Chaque système s’adresse à différents types de produits et offre un aménagement optimal du stockage de la marchandise.

Recommandé pour la qualité de sa protection, le film antistatique est particulièrement fiable pour la préservation des produits électroniques, textiles ou médicaux. Doté d’un additif antistatique, il allie à la fois isolation et conductivité.

Plusieurs procédés peuvent aboutir à l’élaboration d’un film opaque. Parmi eux, les plus connus restent l’incorporation d’un colorant dans la masse travaillée, l’impression de la surface ou encore la métallisation. L’utilisation d’un film opaque est généralement liée à une volonté de protéger le produit des effets néfastes causés par la lumière. Cependant, il peut également être choisi afin de préserver la confidentialité du produit ou son manque d’esthétisme.

Un seul type de polymère est nécessaire à la création de films mono-matière. De cette manière, chaque film peut rapidement être conçu et tout aussi rapidement recyclé. Le grand avantage du film mono-matière est son coût puisque sa réalisation nécessite moins de matériaux que celle pratiquée en vue de créer un film complexe.

Grâce à son fini « velours » ou « satiné », le film soft-touch est agréable à regarder et à toucher. Cette expérience sensorielle influe sur le ressenti du consommateur qui conçoit alors cette matière comme étant gage de qualité.

La force d’ouverture du zip est symétrique lorsque les puissances d’ouverture interne et externe sont identiques. Cela permet une utilisation facile du zip sur ligne de conditionnement quelque soit le sens d’insertion du zip.

La force d’ouverture du sachet est asymétrique lorsque la force externe est différente de la force interne. La force interne qui contient le produit est plus importante que la force exercée par le consommateur pour ouvrir le sachet. Ce qui empêche une ouverture inopinée de l’emballage.

Chaque ouvrage doit être étudié de manière à être valorisé par son emballage. Ainsi, à tel produit correspondent tels ou tels types de sachets. Il est indispensable de proposer une alternative adéquate pour chaque produit, en termes d’esthétique et de praticité. Aujourd’hui, les produits sont généralement emballés sous un sachet plat ou un sachet « stand-up »

L

Le liassage permet de faciliter la mise en place du produit à l’intérieur du sachet grâce à la présence d’une ouverture décalée. En le suspendant pendant le processus d’emballage, le liassage opère sur lui un pré-découpage. Cet élément est particulièrement utile afin que le sachet se détache plus facilement de la tête de liasse une fois l’emballage réalisé.

Les sachets « à bords décalés » sont fabriqués à partir du système de liassage Wicket. Il faut comprendre par « bords décalés » que le sachet dispose d’un verso plus long que le recto, où se trouve en règle générale deux petits trous qui facilitent l’aménagement des rayons en magasin. Quant à l’ouverture du sachet, elle est entièrement accessible depuis la liasse, permettant ainsi de remplir le sachet avant l’opération de déliassage.

Autrefois qualifié « Thürling », le liassage par plot plastique consiste à mettre bord à bord les deux faces d’un sachet préfabriqué. Ce dernier est alors traversé par un seul trou – visible sur la partie haute du sachet – qui optimise la mise en rayon. Les sachets bénéficiant d’un liassage par plot plastique sont généralement disposés verticalement sur les étalages horizontaux des magasins. Ainsi, ce système permet un meilleur agencement de l’espace et une équitable répartition des sachets.

M

Composée d’une bobine de film principale, de bobines secondaires et d’autres distributeurs de composants, la machine de façonnage est un outil qui permet de réaliser des sachets préfabriqués, simples ou complexes. Son rôle est de procéder à plusieurs étapes dans le traitement du film plastique, telles que le pliage, le découpage et le façonnage. À noter que ces étapes sont préalablement définies et suivent des consignes précises pour chaque type de sachets.

P

Le film PCR (Post Consumer Recycled) est un film fabriqué à base de plastique recyclé post consommation industrielle. C’est un film monomatièe PE, il est recyclé et recyclable.

Le polyéthylène (PE) est la matière plastique la plus utilisée en Europe, bien devant le polypropylène. Issu du pétrole, le PE pourrait bien être, à terme, remplacé par sa version plus écologique : le BIO-PE.

Figurant à la place du deuxième plastique le plus utilisé parmi les plastiques standards, le polypropylène (PP) est un polymère généralement utilisé dans la confection de produits d’emballages.

En agissant contre les impacts néfastes de l’environnement industrio-commercial (le gaz, la vapeur d’eau, ou encore les rayons UV), les propriétés barrières veillent à prolonger la durée de conservation et de vente d’un produit.

R

À l’heure actuelle, seuls les films plastiques monomatière sont – potentiellement – recyclables. Toutefois, cela dépend de la présence ou non d’une filière de recyclage à la fin du processus. A contrario, les films complexes ne sont pas (ou difficilement) recyclables, tout comme les sachets disposant d’encres ou de colles délicatement indissociables de la matière principale.

Aussi appelé « ensachage », le remplissage des sachets peut être manuel, semi-automatique ou automatique et réalisé grâce à des machines qualifiées d’ « ensacheuses ». Chaque méthode de remplissage est déterminée en fonction du produit à ensacher, du volume à conditionner, du sachet utilisé et, enfin, de la cadence de remplissage désirée.

S

Deux moments clés sont nécessaires à la fabrication du sachet à fermeture rapportée. La première étape consiste à extruder le film qui sera nécessaire à l’élaboration du sachet. Ensuite, le système de fermeture – choisi par le client – est ajouté au film. Ainsi, le sachet à fermeture rapportée est un sachet fabriqué sur-mesure : le client décide, lui-même, du film et de la fermeture à assembler.

Entièrement reliés les uns aux autres, les sachets chapelet ne sont séparés qu’une fois le remplissage effectué. Ces sachets ont la particularité d’être personnalisables et réalisables sur-mesure, pouvant ainsi s’adapter à divers types de produits.

Esthétique, ergonomique et facilement adaptable à toute taille d’ouvrage, le sachet à cordonnets est idéal pour les produits à usage fréquent. La praticité de son ouverture permet d’avoir accès au produit rapidement et sans encombres. Il est généralement déclinable en plusieurs couleurs et peut sublimer tout type de produit.

Muni d’un « crochet » visible sur la partie haute du plastique, le sachet crochet rend optimales la mise en rayon du produit ainsi que sa présentation face aux consommateurs. Si le crochet adhésif (souple ou rigide) est « ajouté » au sachet, le crochet rigide est directement « intégré » à l’ensemble.

Hermétique et écologique, le sachet curseur s’adapte à tous les modes de consommation et conditions d’utilisation. Le curseur facilite l’ouverture et la fermeture du sachet, donnant ainsi un accès rapide et simplifié au produit emballé.

En réaffirmant la marque du produit grâce à un visuel imprimé sur la surface du plastique, le sachet imprimé est du meilleur effet pour marquer l’esprit du consommateur. Si plusieurs méthodes d’impressions existent, chacune présente son lot d’avantages et d’inconvénients. Il convient donc de trouver le mode d’impression qui correspond, au mieux, au produit choisi.

Produit phare de la gamme de sachets Flexico®, le Minigrip® protège le produit de l’humidité et de la poussière tout en préservant ses qualités nutritives, technologiques, chimiques ou autres.

Généralement conçu avec un trou de suspension renforcé, ce sachet est idéal pour la présentation des produits en boutique. Son système de fermeture adhésive le rend particulièrement facile à ouvrir et à refermer, permettant ainsi un accès facilité au produit contenu.

Fabriqué à partir de polyéthylène, polypropylène et films complexes, le sachet refermable Flexico® peut être opaque, anti-UV ou antistatique. Plusieurs options de personnalisation sont également possibles dont la finition soft-touch.

Le sachet réutilisable n’est pas un sachet recyclé mais réemployé. Autrement dit, une fois sa fonction initiale terminée, le sachet est utilisé pour une autre fonction. Aucune transformation n’est donc nécessaire et le sachet est préservé de la case « déchets ».

Entièrement personnalisable, le sachet Zippé répond à (presque) toutes les exigences et s’adapte à un grand nombre de produits. Son aspect peut différer suivant son mode de production et de réglementation, mais il reste toujours un allié fidèle de l’herméticité et de la protection.

Les soudures sont une étape indispensable dans le processus de réalisation d’un sachet. Que ce soit des soudures fils, larges ou coutures, elles permettent l’élaboration du sachet via l’assemblage des différents films plastiques. Chaque méthode présente des propriétés spécifiques et est choisie selon le type de produit à empaqueter.

Z

Avec sa méthode d’ouverture et de fermeture fonctionnelle et pratique, le zip refermable optimise la protection du produit. Il le tient à l’écart des contaminations extérieures et lutte activement contre l’humidité. Le produit est donc mis à l’abri de tout élément nuisible à la qualité de ses propriétés

Guide de l’emballage

Le Guide de l’emballage est un document qui reprend et explicite les termes courants du domaine de l’emballage.

découvrir

Livre blanc

Découvrez le Livre Blanc sur la Réforme de l’économie circulaire !

 

découvrir
Contactez nous Demandez un devis Consultez le catalogue